fbpx
Preloader
Yaoundé , 6éme étage Immeuble Africa Business Center, face Tribunal Millitaire

SID MINE (Bureau d’Achat-Vente-Exploitation)

Développer la commercialisation de l’Or, du Diamant et des Terres Rares

Pendant 60 ans, les accords signés entre la France et les pays de l’Afrique Noire, dont le Cameroun, touchaient de nombreux aspects parmi lesquels la défense nationale, la politique internationale et le domaine économique. Ainsi, la politique monétaire de ces pays était directement pilotée depuis la Banque de France, sans demander leur avis. En d’autres termes, 85% des réserves financières africaines, devaient rester en permanence sur un compte d’opération contrôlé par l’administration française. Les deux banques de la zone CFA ne s’occupaient véritablement pas des intérêts africains et aucune ne décidait des politiques monétaires d’elle-même.

Selon l’ancien Président français Jacques Chirac aujourd’hui décédé, une grande partie de l’argent des banques françaises vient précisément de « l’exploitation du continent africain ».

SID MININGAvec la fin de ces accords, SID CAMEROUN S.A. compte développer des activités qui jusqu’à présent ne rapportaient pas les revenus qui en réalité revenaient de plein droit à l’Etat du Cameroun, c’est-à-dire, ouvrir des Comptoirs d’Achat, de Commercialisation et de Distribution des ressources minières et autres matières premières. Désormais, nous pouvons exploiter pour notre propre compte et en toute liberté notre sous-sol national. Aujourd’hui 300 indices de terres rares ont été localisés au Cameroun, qui permettent la fabrication de divers produits comme les écrans de téléviseurs et d’ordinateurs, les ampoules lumineuses ultra-efficaces, les systèmes radar, les convertisseurs catalytiques, les supers conducteurs et aimants permanents. D’autres parmi les terres citées, sont elles-mêmes utilisés dans la fabrication des moteurs électriques et une multitude d’applications, notamment le raffinage du pétrole, la fabrication de verres de céramiques, de batteries rechargeables comme ceux des téléphones et des appareils de transmissions portables, de système d’éoliennes, et de baladeurs numériques.

Avec ces minerais, bien que le potentiel actuel ne soit découvert qu’à hauteur de 40%, les camerounais ont intérêt à prendre massivement des actions dans la SID CAMEROUN S.A, afin de gagner des revenus substantiels en contrepartie de leur investissement qui, de génération en génération, va leur rapporter des dividendes. En effet, le potentiel aujourd’hui découvert, permettra de créer des emplois et de mettre en place un fonctionnement qui va booster l’économie nationale. Le Cameroun deviendra une destination d’affaires très convoitée sur le plan international.


SID CAMEROUN

GRATUIT
VOIR